/

Nullus locus sine Genio – Nul lieu qui n’ait son génie propre.

 

La mer pénètre Villa Las Tronas, avec ses airs saumâtres, les brises, le grondement des vagues et le remous hypnotique du ressac.

Ce que nous indiquons comme "caractère d’un lieu" était pour les Romains de l’Antiquité la manifestation du nume tutelare connu comme Genius loci.

Nullus locus sine Genio - Nul lieu qui n’ait son génie propre, affirmait-on.

Villa Las Tronas revêt un "caractère" particulier et est habitée d’un Genius loci que les personnes les plus sensibles perçoivent et aiment.

Un monde à part, où les esprits libres peuvent se laisser conquérir : ainsi, dans le passé, les princesses de Savoie, Antoine de Saint-Exupéry, Samuel Beckett, Liz Taylor et Richard Burton...

Nous sommes heureux de publier dans cette section photos, dessins, poésies, récits des amoureux de Villa Las Tronas comme nous l’aimons.