/

Alghero, A Visiter.

 

Le centre historique d’Alghero, vaste et bien conservé, se distingue de par les ruines imposantes de ses murailles, les tours, les palais aragonais et les églises gothiques-catalanes dont la Cathédrale (XIVe-XIXe siècle) et San Francesco (XIVe siècle) avec son superbe cloître.

 


Les Archives Historiques de la Ville permettent d’examiner des documents datés de 1260 à 1954 environ.

Aux portes de la ville, la nécropole d’Anghelu Ruju (3.500 av. J.C.) et l’agglomération nuragique de Palmavera (Xe-VIIe siècle av. J.C.) représentèrent des étapes obligées pour les passionnés d’archéologie.

Dans un rayon d’une quarantaine de kilomètres, parmi les nombreux lieux et monuments, il semble opportun de signaler dans les campagnes autour d’Alghero la tombe de Santu Pedru ; à Porto Torres l’Antiquarium avec les fouilles romaines et l’autel préhistorique (unique dans la bassin méditerranéen !) de Monte d’Accoddi.

 

À Sassari, le Musée Nationale G. A. Sanna conserve d’importants vestiges allant de l’ère Paléolithique au Moyen-âge, à travers l’ère Néolithique et les cultures nuragique, punique et romaine ; le même lieu accueille une pinacothèque et un remarquable recueil ethnographique, parmi les plus intéressants en Sardaigne.